ACADÉMIE de CHARTRES

Auber: La muette de Portici

Auber, La muette de Portici : Amour sacré de la Patrie :

<iframe width="560" height="315" src="http://www.youtube.com/embed/my8ypJd-URA" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

 

Daniel François Esprit Auber
La Muette de Portici
Opéra en 5 actes
Opéra de Paris, salle Le Peletier, 29 février 1828
Livret/libretto : Eugène Scribe, & Casimir Delavigne

Orchestre Philarmonique de Monte-Carlo, Thomas Fulton
Acte II, scène 2

In 1647, in Naples, during the Spanish occupation. At Portici, the fisherman Masaniello and his friend Pietro are anxious about Fenella, a young mute girl (Masaniellos sister) and swear vengance.


Masaniello (Alfredo Kraus)
Mieux vaut mourir que rester misérable!
Pour un esclave est-il quelque danger?
Tombe le joug qui nous accable,
Et sous nos coups périsse l'étranger!
Me suivras-tu?
Pietro (Jean-Philippe Lafont) : Je m'attache à tes pas,
Je veux te suivre à la mort ...
Masaniello : A la gloire!
Pietro : Soyons unis par le même trépas.
Masaniello : Ou couronnés par la même victoire.
Masaniello et Pietro :
Mieux vaut mourir que rester misérable!
Pour un esclave est-il quelque danger?
Tombe le joug qui nous accable.
Et sous nos coups périsse l'étranger!
Amour sacré de la patrie,
Rends-nous l'audace et la fierté;
A mon pays je dois la vie;
Il me devra sa liberté.
Masaniello : Songe au pouvoir dont l'abus nous opprime,
Pietro : D'un séducteur peut-être elle est victime?
Masaniello : Ah! quel qu'il soit, je jure son trépas!
Masaniello et Pietro :
Mieux vaut mourir que rester misérable! Etc.

 



04/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 74 autres membres